Emirates et les États-Unis

Relier les États-Unis à de nouveaux marchés

Les États-Unis représentent un marché majeur dans notre réseau mondial. Emirates a lancé ses premiers vols commerciaux sans escale entre Dubai et New York en juin 2004 et dessert depuis Houston, Los Angeles, San Francisco, Dallas/Fort Worth, Seattle, Washington DC, Boston, Chicago, Orlando et Fort Lauderdale.

Au total, nous opérons 119 vols commerciaux par semaine entre Dubai et les États-Unis : quatre vols quotidiens vers New York dont trois sans escale et un via Milan, deux vols quotidiens vers Boston, Los Angeles et Seattle et des vols quotidiens vers les sept autres destinations. Emirates exploite le Boeing 777 vers sept de ses destinations américaines. La compagnie utilise également l’Airbus A380, équipé d’un moteur Engine Alliance GP7200 fabriqué aux États-Unis, à destination de Los Angeles, New York, San Francisco et Washington DC.

Depuis 2004, Emirates a transporté plus de 16,1 millions de passagers sur nos vols vers les États-Unis. Pour l’économie américaine, Emirates emmène des touristes et des voyageurs d’affaires fortunés venant d’importants marchés en développement au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique.

Nos vols entre les États-Unis et Dubai ont également transporté 740 000 tonnes de marchandises de valeur depuis 2004. Elle facilite le commerce extérieur des États-Unis et donne accès à de nouveaux marchés au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie pour les exportateurs américains. Chaque semaine, nous transportons des marchandises, comme des pièces automobiles de New York JFK, des produits de saison comme des pommes et des cerises de Seattle, des équipements pétroliers et gaziers de Houston, des matériels médicaux de Los Angeles et de la viande surgelée de Chicago. Au total, notre capacité en matière de fret au départ des États-Unis est de plus de 1 800 tonnes par semaine.

Emirates aide à relier les États-Unis, la plus grande économie du monde, aux marchés émergents, ce qui contribue encore à la croissance américaine, aux échanges et à la création d’emplois. Sur les 86 destinations de notre réseau au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique, 67 destinations ne sont pas directement desservies par un transporteur américain. Par exemple, l’étendue de notre réseau entre les États-Unis et l’Inde est sans égale, proposant plus de vols que toute autre compagnie étrangère, réduisant également le temps de voyage par rapport à des compagnies passant par des hubs européens.

En savoir plus sur les opérations d’Emirates dans notre fiche technique Emirates et les États-Unis.

Emirates and JetBlue
US-UAE Bilateral Ties
Emirates – a Friend of Boeing US Aerospace
Emirates – Creating Connectivity for the United States