Notre présence dans le monde

Emirates et l’UE

Emirates et l’UE

Emirates a commencé ses opérations vers l’UE en 1987 et celles-ci ont progressé parallèlement à la demande de lignes vers des villes majeures et secondaires dans toute l’Europe. Nous opérons plus de 540 vols commerciaux sur de gros appareils et 75 vols pour le fret à destination et en partance de l'UE chaque semaine. Nous desservons actuellement 20 des 28 états membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg (vols de fret), Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni et la Suède.

Consultez notre PDF pour en savoir plus sur les activités et l'impact d'Emirates dans chaque État membre de l'UE :

Europe (hors UE)

UN IMPACT DE 6,8 MILLIARDS D'EUROS SUR LE PIB

Emirates contribue à la croissance et à l'emploi dans l'UE

En 2015, Emirates a demandé un rapport au cabinet d'étude de premier plan Frontier Economics afin de quantifier l'impact économique et sur l'emploi de nos opérations commerciales et de fret dans l'UE.

Le rapport de Frontier confirme qu'Emirates joue un rôle important dans le maintien d'emplois, dans la croissance et le développement économique en UE.

Consultez le résumé analytique, le rapport complet et le communiqué de presse ici :

Emirates a rassemblé des données infographiques et vidéos pour présenter certains des principaux éléments du rapport de Frontier Economics. Vous pouvez les consulter ci-dessous :

EMIRATES’ ECONOMIC IMPACT IN THE EU

FRONTIER ECONOMICS

EMIRATES

EMIRATES’ OPERATIONS IN 2013/14 HAD A €6.6 BILLION IMPACT ON EU GDP

AND SUPPORTED 82,100 DIRECT, INDIRECT AND INDUCED JOBS

€4.3 BILLION * EMIRATES SPENT

ON EU GOODS AND SERVICES

*2013/14

518,000 TONNES OF CARGO IS CARRIED ANNUALLY ON EMIRATES FLIGHTS TO AND FROM 17 EU MEMBER STATES

THE VALUE OF EU EXPORTS TO THE UAE IN 2013 WAS €44.7 BILLION,

AN INCREASE OF 20% FROM 2012

[Animated plane turns on runway]

350 + WEEKLY EMIRATES FLIGHTS TO 16 EU MEMBER STATES

11.5 MILLION EMIRATES PASSENGERS TRAVELLED TO AND FROM 16 EU MEMBER STATES IN 2013/14

EMIRATES OFFERS 21 UNIQUE DIRECT CONNECTIONS FROM 16 EU MEMBER STATES TO DUBAI

199 UNIQUE ONE-STOP CONNECTIONS FOR PASSENGERS FLYING TO AND FROM THE EU

AND 119 HIGHER FREQUENCY CONNECTIONS FOR PASSENGERS FLYING TO AND FROM THE EU

€215 MILLION IS THE IMPACT OF EMIRATES’ UNIQUE CONNECTIVITY ON EU GDP - SUPPORTING AN ADDITIONAL 2,900 JOBS

41,000 DIRECT, INDIRECT AND INDUCED JOBS WERE SUPPORTED DUE TO EMIRATE’S A380 DELIVERIES IN 2013

44% EMIRATES’ SHARE OF THE TOTAL A380 ORDER BOOK

WITH A $67 BILLION SPEND ON PAST AND FUTURE INVESTMENTS

EMIRATES

EMIRATES’ OPERATIONS:

PROVIDED ENHANCED CONNECTIVITY FOR EU CONSUMERS AND BUSINESSES

SUPPORTED EU BUSINESSES THROUGH THE PURCHASE OF THEIR GOODS AND SERVICES

CONTRIBUTED TO EU JOB CREATION, ECONOMIC GROWTH AND EXPORT FACILITATION

[Animated plane glides over map of Europe.]

85,000 JOBS WERE SUPPORTED IN THE EU IN 2013/14 THROUGH THE COMBINATION OF EMIRATES’ OPERATIONS AND CONNECTIVITY.

WITH AN OVERALL IMPACT OF €6.8 BILLION ON EU GDP

EMIRATES

Création d’opportunités commerciales en continu

Une interdépendance économique croissante

La relation commerciale entre l'UE et les E.A.U. a connu une croissance rapide ces dix dernières années. En 2017, les E.A.U. étaient le plus gros marché pour les exportations européennes au Moyen-Orient et le 9e plus gros marché à l’export au monde, devançant des pays comme le Brésil, le Canada et l’Inde. L'excédent commercial de 32,57 milliards EUR avec les E.A.U. a été le troisième mondial pour l'UE.

Exportations européennes aux E.A.U. : entre 20 000 et 30 000 milliards en 2009, environ 30 000 milliards en 2010, entre 30 000 et 40 000 milliards en 2011, environ 40 000 milliards en 2012, entre 40 000 et 50 000 milliards en 2013 et environ 50 000 milliards en 2015.

Source : EUROSTAT DG Trade

Emirates et l’UE contribuent de manière considérable à leur dynamisme mutuel. En particulier, les vols vers des capitales régionales et des villes importantes de l’UE ont donné naissance à de nouvelles opportunités pour les exportateurs de l’Union européenne et pour le tourisme vers ces pays.

Nos relations commerciales de longue date avec les entreprises du secteur aérospatial européen stimulent de manière importante la croissance de l’activité économique, la recherche et le développement, ainsi que l’emploi dans l’UE. Nous sommes l’un des plus gros acheteurs d’Airbus A380, avec plus de 100 appareils en service et 61 en commande (dont 16 en option). Les livraisons d'A380 pour Emirates ont maintenu 41 000 emplois directs, indirects et supplémentaires au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Espagne et a eu un impact de 3,4 milliards d'EUR sur le PIB en 2013 seulement, selon les chiffres d'Airbus/Frontier Economics. En outre, plus de 11 400 ressortissants de l'UE sont employés par le groupe Emirates à Dubai et dans le réseau mondial du groupe. Les retombées positives à grande échelle sont des éléments importants à mettre en avant dans le débat actuel sur le manque de garanties pour les compagnies aériennes nationales ou une concurrence néfaste pour l'Europe.

Les progrès de l’Union européenne, en tant qu’économie dynamique reposant sur la connaissance, exigent des investissements permanents au niveau des entreprises européennes ainsi qu’une stimulation de la recherche et du développement. Grâce à notre relation commerciale avec des sociétés européennes majeures innovantes comme Airbus et au soutien des programmes de technologie phares tels que l'A380, nous prenons activement part au processus. En outre, plus de 4,3 milliards d’EUR sont injectés dans l’économie européenne chaque année grâce aux achats d'Emirates en biens et services dans l’UE.

Au-delà du transport de passagers, la division SkyCargo d’Emirates joue également un rôle essentiel dans le cadre de la facilitation du commerce de l’Europe avec le monde en général. Le total des exportations de l’UE vers les E.A.U. a atteint les 42,6 milliards d’EUR en 2017, soit une augmentation de 29% par rapport à 2008. Au niveau du fret, SkyCargo a transporté plus de 410 000 tonnes d'exportations de l'UE en 2017. Parmi les marchandises transportées, on comptait des pièces mécaniques et des produits biotechnologiques en provenance d’Allemagne, des produits pharmaceutiques britanniques, des vins et des produits alimentaires français, des textiles italiens et des appareils électroniques autrichiens.

Leaders de la transparence pour les clients

Un objectif commun pour l’intérêt du consommateur

En 2017, nous avons transporté 15,5 millions de passagers à destination et en provenance de l’UE, soit une augmentation de 5% par rapport à 2016. Nous avons à cœur de proposer des offres attractives et un choix de villes de départ en plus des principales capitales européennes. Par exemple, avant que nous ne soyons présents sur le marché, il n'y avait pas de vol intercontinental long-courrier direct pour les passagers de villes comme Newcastle, Hambourg, Nice et Venise, ce qui les obligeait à passer un temps considérable en transit dans des capitales très fréquentées.

Au niveau du consommateur individuel, nous soutenons également les efforts des décisionnaires politiques européens en faveur de la protection des consommateurs dans le domaine du transport aérien. Nous avons récemment fait l’objet d’éloges de leur part pour la transparence de nos pratiques en matière de réservations en ligne et de tarifs tout inclus.

« Je félicite Emirates en tant que transporteur aérien extérieur à l’Union européenne pour son respect de la législation communautaire et son engagement en faveur de ces normes et de la protection du consommateur d’une manière générale... »
– Meglena Kuneva, ancienne Commissaire européenne à la consommation

Nous continuons à mettre tous nos efforts dans la transparence pour les consommateurs, conformément aux objectifs réglementaires stricts de l'UE dans ce domaine.

Investir dans l’efficience

L'engagement de relever le défi de l’environnement

Nous avons conscience de l’importance de relever les défis écologiques rencontrés par les décisionnaires politiques et les compagnies aériennes dans le monde entier. Que ce soit dans les airs ou au sol, nous appliquons des principes de responsabilité dans l’intérêt de nos clients, de notre entreprise et de la protection de l’environnement.

Au niveau des réglementations européennes sur l’environnement, nous sommes en tous points conformes au système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE) applicable à l’aviation. Nous soutenons avec vigueur les propositions de l’OACI et de l’IATA visant, grâce à une approche globale et par secteurs, à réduire les émissions de l’aviation, et nous soutenons pleinement la stratégie à quatre piliers de l’IATA pour réduire les émissions de l’aviation dans le monde : améliorations technologiques, meilleures méthodes d’exploitation, efficience des infrastructures et mesures économiques positives.

Pour respecter les politiques environnementales, nous dépensons des milliards de dollars afin d’investir dans les appareils les plus modernes, les moins bruyants et aux émissions les moins importantes. Nous collaborons en outre avec les gouvernements pour une efficacité optimale de toutes nos lignes aériennes. Nos investissements dans des appareils comme l’A380 sont essentiels dans le cadre de cette stratégie : en plus d’être économe en carburant, l'A380 compte parmi les gros avions les moins bruyants jamais produits et, avec sa grande capacité de transport, il est idéal pour les aéroports très fréquentés présentant des contraintes de temps et de bruit.

L'importance de la connectivité et des choix des consommateurs dans les nouvelles politiques et réglementations

Un ciel ouvert pour une Europe plus forte

Emirates est une entreprise transparente avec des objectifs commerciaux, qui se plie aux règles des juridictions dans lesquelles elle opère. Nous sommes en concurrence directe avec plus de 100 autres compagnies aériennes internationales dans notre principale base opérationnelle, l’aéroport international de Dubai, qui est régi par la politique de ciel ouvert du gouvernement de Dubai, en vigueur depuis 1937. Avec une présence remontant à 1987, Emirates fait partie intégrante du paysage aérien européen et relie l'Europe avec un nombre croissant de destinations dans le monde que, par exemple, des transporteurs historiques européens choisissent de ne pas desservir, et qui seraient autrement inaccessibles.

L'aviation joue un rôle vital dans la stimulation des activités économiques, or le moteur principal de cette stimulation est la croissance. La croissance permet de renforcer et d'améliorer la place de la fonction commerciale sur le plan mondial et la qualité du réseau des aéroports. Les consommateurs bénéficient alors de plus de choix et d'entreprises en Europe et au-delà.

Il est également urgent d'ouvrir des marchés avec des partenaires de premier plan si l'UE souhaite combler son manque de connexion avec le reste du monde. Certains transporteurs européens historiques ne sont pas d'accord. Mais pourquoi les liens aériens internationaux directs importants pour les affaires et le tourisme devraient-ils se limiter à quelques compagnies aériennes européennes et quelques hubs en Europe avec des prix plus élevés, des temps de trajet augmentés et des inconvénients pour les passagers ?

Emirates soutient le potentiel de croissance des économies locales et nationales grâce à la connectivité internationale que nous apportons avec des marchés d'aviation libéralisés. Si l'on prend en compte le fait que la demande de transport aérien devrait doubler ces dix prochaines années - ce qui devrait énormément profiter à l'Europe - la connectivité et le choix des consommateurs devraient être les moteurs des nouvelles règles et politiques européennes régissant le transport aérien.

Plus d’informations

Vous vous intéresserez peut-être aussi à...