Informations sur l'accessibilitéPasser au contenu principal

Découvrez nos vins les plus exclusifs

Si vous voyez cette icône sur la carte des vins en Première Classe, nous vous réservons une surprise. En effet, vous avez découvert l’un des crus les plus rares et les plus exceptionnels de notre sélection de bordeaux. Les vins de la collection de grands crus d’Emirates ont vieilli jusqu’à 15 ans dans nos caves avant d’être proposés à bord. Nous proposons certains de ces crus d’exception tout au long de l’année sur une sélection d’itinéraires ; pensez donc à regarder lors de votre prochain vol vers l’Amérique, l’Australasie, l’Extrême-Orient ou l’Europe.

Château La Mission Haut-Brion 2004

Le cru 2004 est le second vin de La Mission Haut-Brion proposé à bord, puisque nous avons déjà servi le cru 1996 l’année dernière. Dans les environs de Bordeaux, face à l’autre propriété Château Haut-Biron, La Mission a été achetée en 1983 par le Domaine Clarence Dillon. Son lien avec la couronne (le président de l’entreprise n’est autre que le prince Robert du Luxembourg) et ses sept notes 100/100 attribuées par le célèbre critique en œnologie Robert Parker ont fait sa réputation.

L’année 2004 offre des arômes complexes de cassis, de bigarreau, de tabac et de taille de crayon. Élégant en bouche, il est mi-corsé avec des notes de sous-bois et une touche de poivron donnant une finale nette.

Château Montrose 2005

Le cru 2005 est le quatrième cru Montrose servi à bord au cours des dix dernières années. Aspirant au rang de Premier grand cru, ce grand producteur de l’appellation saint-estèphe est la propriété de Martin et Olivier Bouygues depuis 2006. Le vignoble juché sur un tertre graveleux ensoleillé donne à l’est à seulement 800 mètres de l’estuaire de la Gironde, ce qui lui assure une bonne protection contre le gel.

L’année 2005 offre des saveurs concentrées de fruits rouges, avec des touches de cèdre, de graphite et des tons floraux. Sa saveur mi-corsée et ferme avec des soupçons d’herbes séchées confère une note herbée au palais fruité. Sa finale est longue et complexe.

Château Léoville Las Cases 1998

Il s’agit du troisième grand cru de ce domaine que nous servons à bord. Si vous avez voyagé en Première Classe avec nous en 2017, vous vous souviendrez peut-être du cru 1989 sur les itinéraires vers l’Amérique du Nord et du Sud et vers le Royaume-Uni.

Ce château est le plus prestigieux des trois propriétés qui constituaient le gigantesque de domaine de Léoville au XVIIe siècle. Sous la direction de Michel Delon, les vins du domaine ont atteint le niveau de qualité des Premiers grands crus et le groupe est l’un des leaders des Seconds crus classés, également appelés « Super seconds ».

Le cru 1998 émet des arômes de mûre, de cerise séchée, de pruneau et de fumée de bois. Mi-corsé et charpenté, il évolue vers des notes des tabac et de feuilles séchées ajoutant à sa complexité.

Château Cos d’Estournel 2005

Ces cinq dernières années, nous avons servi le Grand vin de la propriété, mais également le vin blanc et le second vin populaire, Les Pagodes de Cos. Longtemps considéré comme l’un des dix meilleurs vins de l’appellation, Cos s’est élevé au rang de Deuxième grand cru au prestigieux classement de 1855 du Médoc. Il produit l’une des meilleures vignes de cabernet du bordelais, qui représente environ 60 % de cet assemblage et le sol argileux permet également à la propriété de cultiver du merlot, qui confère au vin son caractère voluptueux.

Le cru 2005 offre des arômes de crème de cassis, de bigarreau, de violette et d’épices exotiques. Sa saveur en bouche est corsée et étagée, avec des arômes de fruits noirs concentrés, des tannins denses et mûrs et une très longue persistance.

Château Margaux 2004

Notre lien avec le château Margaux remonte à 2008, date à laquelle nous avons servi le cru 1982 sur notre vol inaugural vers New York en A380. Le « Versailles du Médoc » produit certains des meilleurs vins des temps modernes. Après avoir acquis le domaine en 1977, André Mentzelopoulos a copieusement investi pour l’amélioration des terres en quelques années seulement. À sa mort en 1980, sa fille Corinne a repris l’exploitation et continue à améliorer ses vins chaque année.

Ce cru 2004 exprime des saveurs de framboise pures, de groseille et de boîte à cigares, avec une tonalité de graphite. Mi-corsé et équilibré, ses tannins subtils sont enrobés de fruits rouges, avec une note de zeste d’orange accompagnant sa longue finale en bouche.

Château Mouton Rothschild 2004

Le baron Philippe de Rothschild a œuvré des dizaines d’années pour sa classification au rang de Premier grand cru, après avoir été exclu du classement de 1855. Enfin, ce vin d’exception accède à ce titre, récompensant certains des meilleurs vins du monde. Chaque année, l’étiquette met à l’honneur un artiste différent ; cette année, le prince Charles célèbrant le centenaire de l’Entente cordiale. L’année dernière, nous avons également servi le cru 2001 qui représentait des portrait de la baronne Philippine de Rothschild, propriétaire du domaine à l’époque.

Le nez puissant du cru 2004 exprime des notes de cassis, de gâteau aux fruits, de cèdre et de pain grillé. Il offre une saveur mi-corsée en bouche, avec des tannins fermes et des soupçons de sous-bois venant souligner les saveurs fruitées et épicées.

Découvrez les régions vinicoles du monde

Voyagez avec nous vers les principales destinations vinicoles et découvrez de nouvelles sélections de crus du Nouveau et de l’Ancien monde.

Les produits et services proposés sur ce site Internet varient selon le type d’appareil et l’itinéraire. Le type d’appareil est susceptible d’être modifié à tout moment pour des raisons opérationnelles.