Performances

Performances

Notre groupe veille à la gestion et à la réduction de la consommation de carburant, l'émission de bruit et aux émissions de gaz à effet de serre de notre flotte d'appareils moderne

Nos performances de vol et la façon dont nous exploitons nos avions marquent une grande différence en termes d'impact sur l'environnement.

'Flextracks'
Emirates a investi dans l'un des meilleurs systèmes de planification de vol qui existe afin de prévoir minutieusement les plans de vol et d'optimiser les routes. En travaillant en collaboration avec nos partenaires d'Airservices Australia (ASA) pour utiliser des itinéraires aériens non établis (flexibles) et qui sont optimisés en fonction du temps, nous économisons du temps, du carburant et réduisons l'émission de gaz à effet de serre, et ce, tous les jours.

Le programme Flextracks en collaboration avec ASA permet à Emirates d'utiliser cette technologie sur des vols entre Dubai et l'Australie. Sur une année, nous avons sélectionné 592 vols entre Dubai, Melbourne et Sydney pour examiner le fonctionnement de cette technologie.

Rien que pour nos vols vers l'est et sur cette période, Emirates a réussi à économiser 628 tonnes de carburant et 57 heures de temps de vol.Chaque minute de vol économisée réduit la consommation de carburant de 62 litres en moyenne et réduit également les émissions de CO2 de 160kg, puisqu'une moins grande quantité de carburant doit être transportée (par conséquent moins de poids). L'économie moyenne par trajet a été de six minutes de vol et d'une tonne de carburant. L'analyse d'un vol récent de Dubai à Sydney a démontré qu'avec cette gestion optimale du trafic aérien, nous avons économisé 8,040kg de carburant et 43 minutes de temps de vol. Ceci correspond à une économie d'émissions de plus de 6,800kg de CO2.

iFlex
Emirates est l'unique compagnie aérienne à utiliser des routes flexibles sur des vols entre Dubai et São Paolo (Brésil). Les résultats obtenus sont impressionnants en termes de carburant économisé et de réductions des émissions et du temps. En utilisant la technologie iFlex sur des vols entre Dubai et São Paolo, Emirates économise jusqu'à 18 minutes de temps de vol et 7,700kg de CO2. Nous travaillons avec l'IATA pour mettre en place ces systèmes de routes flexibles dans le monde entier et les définir comme une procédure d'opération standard.

Changement d'itinéraire
Certains gouvernements nous autorise à utiliser la nouvelle technologie d'Emirates pour modifier les itinéraires des avions une fois en vol. Cet aspect est particulièrement important sur les vols long-courriers, lorsque les vents en altitude et les paramètres météorologiques peuvent changer rapidement. La possibilité de les actualiser régulièrement permet de changer les plans de vol en transit. Cette technologie permet à Emirates Flight Dispatchers de refaire le plan de vol depuis un point de cheminement alors que l'avion est en vol, en générant une route optimisée informatiquement, basée sur des conditions météorologiques actualisées. Elle peut aussi être utilisée lorsque les restrictions de l'espace aérien sont levées alors que l'avion est en vol, améliorant ainsi l'efficacité. Ces procédures de changement d'itinéraires nous permettent d'économiser du temps, du carburant et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Emirates dispose d'un système d'amélioration d'itinéraires (qui les raccourcit) basé sur les propositions d'Emirates avec l'Australie, l'Ukraine, la Russie, Malé, l'Indonésie et quelques régions d'Afrique. Notre équipe chargée des opérations de vol se réunit régulièrement avec les gouvernements pour améliorer encore davantage les structures des itinéraires afin d'économiser du carburant et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. De plus, un itinéraire africain (l'itinéraire doré) a été repris par l'OACI et les États pertinents. Ceci permet d'économiser du temps et de la consommation de carburant sur les vols d'Afrique de l'Ouest et d'Amérique du Sud.

Arrivées personnalisées et approche en descente continue
Emirates investit également dans des projets tels que les arrivées personnalisées.Il s'agit d'un concept qui permet au contrôle de trafic aérien de certains pays d'établir une liaison montante aux avions en vol. La capacité à déterminer la vitesse et le profil de vol depuis le début de la descente jusqu'à la piste permet à l'équipage d'Emirates d'accepter de voler sur une descente continue, économisant ainsi du carburant et réduisant les émissions de gaz à effet de serre par rapport à la descente accélérée traditionnelle sur l'approche. L'Australie est pionnière dans le développement de cette technologie avec Emirates, et de nombreux États européens suivent maintenant ce chemin. Emirates travaille aussi avec des autorités d'aviation civile locale pour développer ces approches dans des pays tels que le Yémen, le Pakistan, le Soudan et le Liban.