Quel pays d'emirates.com et quelle langues souhaitez-vous afficher Côte d'Ivoire (Ivory Coast) (French) ou United States (English)Voir tous les pays et toutes les langues
[ Français ]English
Passer au menu principal

Vols vers Abidjan : Guide

Vols vers Abidjan

Réservez vos vols vers Abidjan avec Emirates

Vols vers Abidjan, Côte d'Ivoire

 À propos d’Abidjan

L’histoire moderne de la Côte d'Ivoire remonte à 1842 lorsque les Gyaaman alors à la tête du pays, signent un traité de protectorat avec la France, dans l’espoir qu’elle les défende de l’Empire Wassoulou qui conquérait alors de vastes étendues de l’Afrique de l’Ouest. Cependant, en 1895 les Français n'ayant pas encore établi de présence physique, Samori Ture, le leader des Wassoullu, en profite pour envahir le pays. Deux ans plus tard, les Français réussissent finalement à expulser Samori, qui a alors 67 ans, et la région qui est maintenant la Côte d’Ivoire est incorporée à la colonie française d’Afrique de l’Ouest.

En 1934, Abidjan est déclarée par décret, capitale de l’Afrique de l’Ouest française et le resta jusqu'à la fin de la lutte pour l’indépendance en 1960. Le pays est une puissance d’Afrique occidentale pendant les années 60 et 70 grâce à sa production de café et de cacao. Une crise économique au milieu des années 80 conduit toutefois à une période de troubles politiques et c’est à cette époque que Yamoussoukro, à 240 km d’Abidjan à l'intérieur des terres, est désignée capitale du pays.

En 1999, la Côte d'Ivoire connaît son premier coup d’état, suivi par une autre tentative qui se solde par un échec en 2001 et une guerre civile. Toutefois, l’implication des Nations Unies, les élections et un accord politique entre les factions en conflit rétablissent à nouveau la stabilité du pays.

L’Abidjan moderne est la capitale économique et administrative du pays. La ville est moins restaurée que pendant ses beaux jours du début des années 80, mais on y trouve encore une architecture intéressante et des plages magnifiques qui ne manqueront pas de séduire les touristes.

Centres d'intérêts

Abidjan est une ville étendue qui comprend quelques quartiers éloignés séparés par un lagon. Il est donc recommandé de payer un chauffeur de taxi pour la journée afin de vous emmener d’un endroit à l’autre.

Si vous souhaitez vous promener, vous pouvez découvrir le quartier des affaires de Plateau, dont la hauteur des bâtiments est surprenante. Éloignez-vous au nord le long du Boulevard de la République pour voir le marché du Plateau, avant d’arriver à la Cathédrale Saint-Paul. Un des monuments typiques d’Abidjan, cette cathédrale imposante a été construite en 1985 et sa tour est une oeuvre stylisée de St Paul, sa nef s’étendant derrière comme la traine d’une longue robe.

À une rue à l’ouest de la cathédrale se trouve le Musée National, qui présente une collection assez poussiéreuse de 20 000 objets, dont des statues et des masques en bois, des poteries, de l’ivoire et du bronze. Il est recommandé de faire appel à votre chauffeur pour aller au sud sur le lagon Ébrié vers Treichville. Le bâtiment du marché de Treichville n'est peut-être pas très joli sur le plan esthétique, mais ses masques africains en bois et ses bijoux en coquillages le sont.

Enfin, allez vers l’est le long de la côte de Grand Bassam, à environ 20 km de l’aéroport. Cette petite ville a été la capitale de l’Afrique de l’Ouest française pendant trois ans à la fin du 19e siècle. Vous y trouverez d’anciens édifices coloniaux, un grand marché de souvenirs, des bars animés et de longues plages de sable. Les weekends, la plage est bondée. Prenez-garde aux vagues car le courant y est fort.

Restaurants et vie nocturne

La situation d’Abidjan, capitale historique de la colonie de l’Afrique occidentale française, explique l’importance de sa population d’expatriés, qui rejaillit sur ses bars et restaurants.

La cuisine africaine est abondante et les plats ivoiriens sont souvent servis sur des stands au bord de la route ou sur des petites terrasses aux alentours de Treichville ou Marcory. Le poisson frais et le poulet épicé sont très appréciés. En général, on sert en accompagnement du riz, de la cassave, de l’igname et du pain. Les restaurants européens et internationaux se trouvent dans des zones plus aisées telles que Cocody ou Deux Plateaux et ont la réputation d'être très bons.

Treichville ou Yopougon sont également de hauts lieux de la vie nocturne ivoirienne, et les touristes peuvent choisir entre les bars de sport, les lieux de musique reggae, les salons de jazz et bien plus encore. Les endroits destinés aux expatriés se trouvent généralement autour des hôtels haut de gamme de la ville, mais la plupart des bars d’Abidjan accueillent des résidents ivoiriens de tous les milieux.

Au-delà d’Abidjan

À environ 350 km à l’ouest d’Abidjan se trouve le Parc national Taï, un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, avec certaines des dernières forêts vierges de l’Afrique de l’Ouest. On y trouve des forêts spectaculaires avec des arbres qui atteignent jusqu’à 46 mètres de haut, aux troncs et racines énormes. Les arbres sont si grands qu’ils empêchent la lumière du soleil d’atteindre le sol de la forêt, de sorte qu’il n’y a pas de végétation dense en dessous et que l’on peut y marcher plus facilement. On trouve des éléphants, des léopards, des chats dorés, des hippopotames pygmées, des buffles, des phacochères, des duikers des forêts, des antilopes, des singes de Colobe et des chimpanzés – mais, malheureusement, la densité de la forêt ne facilite pas l’observation de la vie sauvage.

 Départ
 Retour