Politique d’utilisation des cookiesen continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Merci de cliquer sur le lien pour en savoir plus.
OK
Passer au menu principal

La position de notre industrie

La position de notre industrie

Nous faisons partie d’une industrie mondiale résolue à réduire son empreinte carbone.

L’aviation est l’un des principaux acteurs contribuant au développement économique mondial et social, particulièrement dans les pays en voie de développement. L’industrie aérienne emploie directement plus de 5,5 millions de personnes dans le monde entier et contribue au PIB mondial à hauteur de 1,1 billion de dollars par an.

L’industrie aérienne reconnaît que, bien qu’elle soit responsable de moins de 2% des émissions de gaz à effet de serre du monde entier, elle doit encourager la durabilité et réduire la croissance de ses émissions. Dans ce contexte, le transport maritime représente environ 4% des émissions produites par l’homme, alors que le transport terrestre en représente presque 14%. D’après les taux de croissance actuels, l’aviation ne représenterait que 3% des émissions de gaz à effet de serre du monde entier d’ici 2050. Pour en savoir plus sur ce sujet, rendez-vous sur www.flyingmatters.org. Nous soutenons fermement la stratégie de notre industrie, basée sur quatre piliers pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Celle-ci a été définie par l’organisme représentant notre industrie, l’Association internationale du transport aérien (IATA). Pour en savoir plus sur cette stratégie, vous pouvez consulter www.enviro.aero.

Malaysia_truly_asia - 301111

La mise en place de cette stratégie comprend l’utilisation de nouvelles technologies au sein de notre groupe, ainsi que des investissements significatifs dans des appareils modernes et émettant le moins de bruit et d’émissions possible. Elle cherche aussi à encourager les gouvernements à réduire la consommation de carburant et l’émission de gaz à effet de serre ainsi qu’à réduire l’impact environnemental de nos opérations sur le terrain.

Le rapport environnemental 2010-2011